Violence

Accueil Condition féminine > Dossiers > Violence > Exploitation sexuelle

Violence
Exploitation sexuelle

Au Québec, comme partout ailleurs, les activités lucratives liées à l'industrie du sexe et à la prostitution sont en augmentation: spectacles de danseuses nues, agences d'escorte, salons de massage sexuel, prostitution de rue, vidéos pornographiques, etc. De façon générale, l'exploitation sexuelle touche davantage les femmes, les adolescentes et les petites filles.

La politique gouvernementale pour l'égalité entre les femmes et les hommes Pour que l'égalité de droit devienne une égalité de fait (5 Mo) reconnaît l'exploitation sexuelle comme étant la manifestation d'un abus de pouvoir, qui ne peut être toléré dans une société qui défend les valeurs de justice et d'égalité. Elle l'a ainsi reconnue comme une forme de violence faite aux femmes.

Actions gouvernementales

Le gouvernement élabore actuellement des actions pour prévenir et contrer l’exploitation sexuelle ainsi que pour venir en aide aux femmes qui veulent quitter le milieu de la prostitution. À cette fin, un comité interministériel sur l’exploitation sexuelle a été formé et est composé de neuf ministères.

Entre septembre 2013 et février 2014, le comité interministériel a tenu des consultations dans plusieurs régions du Québec auprès d’organismes directement concernés par la problématique de l’exploitation sexuelle. Les régions visitées sont :

  • Abitibi-Témiscamingue
  • Bas-Saint-Laurent et Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
  • Chaudière-Appalaches
  • Côte-Nord
  • Estrie
  • Laval, Lanaudière et Laurentides
  • Mauricie et Centre-du-Québec
  • Montérégie
  • Montréal
  • Outaouais
  • Capitale-Nationale
  • Saguenay–Lac-Saint-Jean


Il a aussi tenu des rencontres auprès d’organismes et de chercheurs spécialisés en matière d’exploitation sexuelle ainsi qu’auprès d’organismes publics, parapublics, communautaires et associatifs d’envergure nationale.

Les travaux interministériels se poursuivent et prennent notamment appui sur les recommandations de l’avis du Conseil du statut de la femme La prostitution : il est temps d’agir (4,37 Mo), à l’exception de celles touchant d’éventuelles modifications législatives.

Version imprimable Envoyer à un ami Agrandir la taille du texteRéduire la taille du texte

Accès à l'information - Accessibilité - Politique de confidentialité - Programme d'identification visuelle - Questions et commentaires

Date de mise à jour : 11 février 2016

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2008 - 2016