Accueil Condition féminine > Communiqués

Vers un nouveau plan d'action en matière de violence conjugale : Les consultations débutent à Gatineau


Gatineau, le 6 mars 2018. - Afin d’élaborer un nouveau plan d’action gouvernemental en matière de violence conjugale, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Condition féminine, Mme Hélène David, et la ministre de la Justice, ministre responsable de la région de l’Outaouais et députée de Gatineau, Mme Stéphanie Vallée, lancent une consultation publique.

Journées de consultation

Aujourd’hui, à l’Université du Québec en Outaouais, les ministres David et Vallée, accompagnées de la députée de Hull, Mme Maryse Gaudreault, et du député de Chapleau, M. Marc Carrière, entendront les partenaires des milieux parapublic, communautaire et de la recherche. Ils donneront leur avis sur les enjeux prioritaires à traiter dans le prochain plan d’action ainsi que sur les solutions novatrices qui pourraient inspirer les actions à mettre en œuvre. Il sera question notamment de prévention et de sensibilisation, de dépistage et d’intervention psychosociale, d’intervention policière, judiciaire et correctionnelle ainsi que de partage d’expertise.

Trois autres journées de consultation se dérouleront au printemps. Un exercice de consultation consacré aux enjeux autochtones sera également réalisé à la même période.

Appel de mémoires

Les personnes et les organismes qui souhaitent s’exprimer sur le sujet sont invités à le faire d’ici le 13 avril, en utilisant le gabarit de mémoire disponible au http://scf.gouv.qc.ca/index.php?id=1029.

Citations :

« Chaque personne mérite le respect dans une relation de couple. Nous souhaitons sensibiliser l’ensemble de la population, et les jeunes en particulier, à l’importance de développer des rapports amoureux et conjugaux exempts de violence. Le gouvernement du Québec rappelle son engagement et sa mobilisation à mettre fin à la violence conjugale, dont les victimes sont majoritairement des femmes. Au cours des prochaines semaines, nous prendrons connaissance des pistes de solution proposées par les acteurs qui connaissent bien cette réalité pour qu’ensemble, nous réussissions à bâtir une société sans violence, basée sur les rapports égalitaires entre les femmes et les hommes. »

Hélène David, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Condition féminine

« Prévenir, dépister et contrer la violence conjugale au Québec : voilà l’objectif que nous nous sommes fixés il y a quelques années. Les enjeux ont évolué et nous souhaitons connaître l’avis des organismes du milieu pour élaborer un nouveau plan d’action. Nous souhaitons que les solutions proposées tiennent compte des besoins de l’ensemble des groupes de la population, incluant notamment les jeunes, les LGBT et les immigrants. »

Stéphanie Vallée, ministre de la Justice et procureure générale du Québec

Fait saillant :

En vue de l’élaboration d’un nouveau plan d’action, le gouvernement du Québec a prolongé le Plan d’action gouvernemental 2012-2017 en matière de violence conjugale, qui regroupait dix ministères et organismes responsables de 135 engagements répartis en deux volets : général et autochtone. Entre le moment de son lancement, en décembre 2012, et le 31 mars 2017, près de 525 millions de dollars ont été investis pour prévenir et contrer la violence conjugale.

Lien connexe :

Consultez le site Web du Secrétariat à la condition féminine pour plus de détails.


<< Retour

Date de mise à jour : 30 avril 2013

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2008 - 2018