Le gouvernement investit 150 000 $ pour un projet de sensibilisation à la violence conjugale dans la région de l’Estrie

Québec, le 9 novembre 2020. – Dans le but de sensibiliser la population, notamment les hommes et les garçons, à la lutte contre la violence conjugale et d’outiller les témoins et l’entourage des victimes de cette forme de violence, la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, est fière d’annoncer que le projet de l’organisme L’Escale de l’Estrie a été retenu dans la région de l’Estrie dans le cadre de l’appel de projets 2020-2021 – Sensibilisation en matière de violence conjugale. Le ministre responsable de la région de l’Estrie, M. François Bonnardel, se réjouit de cette annonce, qui profitera à toute la population. 

Grâce à un investissement de 1,9 million de dollars à travers tout le Québec, dix-neuf projets seront financés sur un maximum de trois ans, soit de 2020 à 2023, pour prévenir la violence conjugale et agir contre celle ci. Dans la région de l’Estrie, un projet a été retenu.

Les projets retenus doivent poursuivre l’un des deux objectifs suivants :

  • mener des actions de sensibilisation visant les témoins de violence conjugale et l’entourage des personnes qui la subissent dans le but de les outiller pour l’adoption d’un rôle actif;
  • mener des actions de sensibilisation à l’intention des hommes et des garçons de façon à les sensibiliser à l’importance de lutter contre la violence conjugale, qu’ils en soient auteurs ou témoins, pour qu’ils deviennent des alliés et des modèles positifs.

La violence conjugale est une réalité qui ne discrimine pas et qui peut malheureusement toucher n’importe qui. Les projets seront donc déployés dans divers milieux (travail, scolaire, etc.) et bénéficieront à divers groupes : proches des victimes, jeunes, Autochtones, personnes immigrantes, femmes aînées, hommes susceptibles d’être auteurs de comportements violents, hommes alliés, etc. Les organismes pourront déployer des moyens de sensibilisation spécifiques, selon leurs expertises respectives.

Citations :

« La violence conjugale concerne tout le monde et il s’agit d’un problème de société majeur. Toute la population doit être interpellée par cette problématique, qui ne relève pas que de la sphère privée. Tous et toutes ont un rôle à jouer dans la prévention de ce type de violence, dont les femmes sont les principales victimes. Cet appel de projets permettra de mettre à profit l’expertise d’organisations qui travaillent sur le terrain pour sensibiliser une large variété de clientèles, notamment les hommes et les garçons. Les organismes porteurs des projets retenus contribuent de façon importante aux efforts de sensibilisation menés par le gouvernement du Québec contre la violence conjugale. Je remercie tous les partenaires et organisations qui ont soumis un projet et les invite à poursuivre leur implication dans la lutte contre la violence conjugale. »
 
Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine

« Il est essentiel de sensibiliser la population à la problématique de la violence conjugale. On doit travailler à faire tomber les préjugés persistants et à développer une conscience collective sur cette question. La responsabilité de prévenir la violence conjugale et d’agir contre celle ci doit être partagée entre tous et toutes. Grâce au travail de sensibilisation qui découlera des deux projets financés, la lutte contre la violence conjugale sera priorisée dans notre région. »

François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie

« Je suis impressionnée par le travail accompli par le personnel et les bénévoles de L’Escale de l’Estrie. Ils jouent un rôle indispensable dans la communauté non seulement pour aider les victimes de violence conjugale, mais aussi pour changer les mentalités. L’aide financière de notre gouvernement permettra d’accentuer leurs actions d’éducation et de sensibilisation visant à prévenir et à combattre le fléau. Ce financement arrive au moment où la pandémie exerce des pressions inédites à l’intérieur des familles. »
 
Geneviève Hébert, députée de Saint-François et whip adjointe du gouvernement

« Depuis plus de 40 ans, l’Escale de l’Estrie offre de l’aide et de l’hébergement aux femmes et aux enfants victimes de violence conjugale. Je suis fier que notre gouvernement soutienne financièrement cet organisme, car cet appui leur permettra de développer des outils de sensibilisation en vue d’une prise de conscience et d’une mobilisation collective pour la lutte contre les violences faites aux femmes. » 

André Bachand, député de Richmond

Faits saillants :

  • L’appel de projets lancé en décembre 2019 s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action gouvernemental en matière de violence conjugale 2018-2023. Il correspond aux mesures suivantes du plan d’action :
    • soutenir les activités de sensibilisation à la violence conjugale et à la violence faite aux femmes;
    • soutenir les activités de sensibilisation à la violence entre partenaires intimes pour les hommes et les garçons.
  • Voici le projet retenu dans la région de l'Estrie :
OrganismeTitre du projetFinancement accordé
L’Escale de l’EstrieLa violence conjugale, ça me concerne150 000 $

Lien connexe :